Pourquoi la liposuccion?

La liposuccion peut corriger merveilleusement des bourrelets graisseux qui résisteraient aux diètes et à l’exercice. Par exemple, ni diète ni exercice n’effaceront une culotte de cheval ; ils diminueront plutôt la cuisse en entier, laissant bien en place la culotte de cheval qui est inscrite dans l’hérédité de la cuisse.

Le jeune adulte mâle a 15 % de graisse, alors que la jeune femme en aura facilement 30 %, ou moins chez les athlètes. Chez la jeune femme, si le tissu graisseux diminue en bas de 22 %, les menstruations arrêtent. De plus, les efforts surhumains pour venir à bout de ces bourrelets « hors circuit » peuvent conduire à des désordres psychologiques comme l’anorexie ou la boulimie.

Les graisses, selon leur localisation dans le corps humain, vont répondre différemment aux restrictions caloriques. Certaines réserves graisseuses sont mobilisées plus vite que d’autres. Par exemple, une étude sur la diète et l’exercice chez la femme obèse a démontré que les graisses qui répondent le plus vite se situent à l’abdomen, ce qui est quand même une bonne nouvelle.

Cela s’explique en partie par la composition différente de la graisse, selon sa situation dans le corps humain. La graisse abdominale contient en effet plus d’acides gras saturés que la graisse de la culotte de cheval. Des graisses différentes répondent donc différemment à une restriction ou à un excès caloriques.

Ceci veut dire qu’à certains endroits du corps, la cellule graisseuse est programmée génétiquement pour « conserver la graisse à tout prix ». Mais rassurez-vous, la liposuccion réglera ce problème une fois pour toutes puisqu’elle supprime non seulement la graisse, mais aussi cette cellule graisseuse mal programmée et qui colle aux « fesses » ou ailleurs. Or sans cellules graisseuses pour la loger, la graisse ne peut plus revenir.

Lorsqu’on envisage une liposuccion, la rencontre avec le médecin est déterminante. Il est important que la patiente exprime clairement quelles sont les parties de son anatomie qui lui déplaisent, et pourquoi au juste. Il est essentiel que les attentes soient bien expliquées afin qu’il n’y ait pas de déception.

Les différentes aspérités ou bosses qu’on retrouve sur le corps ne sont pas 100 % graisseuses : il y a des muscles, des os, etc., qui ne changeront pas après la liposuccion. Cela doit être bien expliqué et surtout bien compris, car une patiente déçue le racontera à 21 personnes, alors qu’une patiente satisfaite n’en parlera qu’à 7 personnes. Et peut-être encore moins lorsqu’il s’agit de liposuccion, car la plupart veulent qu’on les croie super bien faites naturellement et non pas chirurgicalement.

Dr André Dupuy

Témoignages Plus +

Dr André Dupuy et toute son équipe sont fiers de célébrer l’obtention de l’agrément du Conseil Québecois d’Agrément pour la sécurité et l’excellence de ses procédures. L’obtention de cet agrément confirme que la clinique Dr André Dupuy est un centre sécuritaire, professionnel dont vous pouvez avoir la plus grande confiance.
Félicitation à toute l’équipe!

Avant | Après Plus +

Avertissement : Ces photos sont publiées à titre indicatif afin de fournir de l’information sur la nature de l’intervention. Elles ne constituent aucunement une garantie de résultat.

Source : archives médicales du Dr Dupuy

Liens utiles Plus +